acueil recettes poésies randonnées historique contact festivites-loisirs liens

Recettes de cuisine morvandelles



Dans le Morvan de mon enfance on se nourrissait avec ce que l’on produisait, les pommes de terre, le pain faisaient partie de la nourriture principale. Chaque foyer (ou presque) avait quelques poules, les oeufs revenaient souvent au menu. La viande le soir on ne connaissait pas. Pour un diner ces galettes de pommes de terre étaient le plat principal servi avec une salade.



Rapée Morvandelle

Rapée Morvandelle Préparation: 30 minutes - Cuisson: 20minutes
Ingrédients pour 4 personnes:
1kilo de pommes de terre
250gr fromage blanc
50gr de farine
3 œufs
sel, poivre, muscade


Epluchez et râpez les pommes de terre avec une râpe fine.
Bien égouter afin d'éliminer le maximum d'eau.
Ajoutez le fromage blanc, les œufs battus en omelette.
Salez, poivrez, râpez un peu de muscade.

Verser la quantité de préparation dans une poêle huilée pour obtenir un "crâpiau" de 1cm environ. Faites dorer des deux côtés. Selon le diamètre de votre poêle, vous ferez 2 ou 3 crâpiaux.

Servez avec une salade




Crapiaux Morvandiaux

Pour 8 crapiaux environ.
Crapiau Morvandiau Pâte:
300 g de farine
4 œufs
2 dl d'eau environ
2 dl de lait environ
sel, poivre.

Garniture :
200 g de lard fumé.

Mélangez farine et œufs entiers, délayez peu à peu avec l'eau et le lait de façon à avoir une pâte assez épaisse. Assaisonnez et laissez reposer 1 h.
Au moment de faire les crapiaux :
Faites dorer dans une poêle (pour chaque crapiau), 2 ou 3 fines tranches de lard de poitrine ; pas besoin de graisser la poêle (le lard fond et donne de la graisse).
Versez une louche de pâte par-dessus (on doit avoir une crêpe épaisse) faites cuire des deux côtés.
Régalez-vous….




Œufs au jambon de Pâques.



Pourquoi des œufs au jambon pour Pâques
oeufs au jambon du Morvan Autrefois on tuait un cochon que l’on avait engraissé. Les jambons étaient salés ensuite séchés et tout au long de l’année on mangeait le jambon sec. À la fin de l’hiver il ne restait plus que le manche(talon avec l'os).
Le printemps est l’époque où les poules pondent le plus.
C’est une façon d’accommoder le surplus d’œufs et le reste du jambon.

(A préparer la veille.)

Les ingrédients:
-Un « manche » de jambon cru du Morvan (talon avec l’os),
-2 ou3 œufs par personne
-Deux pieds de cochon pour la gelée.
(Certaines personnes ajoutent un pied de veau)
-Du petit salé (suivant le nombre de convives)
-Bouquet garni
-Poivre
-Pas de sel( le jambon est salé.)

Dans un faitout, mettre le talon de jambon (que l’on aura fait dessaler la veille) et les pieds de cochon couvrir d’eau et faire cuire comme un pot-au-feu avec « bouquet garni »
(laurier, persil, poireau, thym)
1 oignon piqué de clou de girofle et poivrer.
Dans un autre faitout faire cuire de la même façon le petit salé (il cuit moins longtemps que le jambon 1h environ, vérifier en piquant avec une fourchette.)
Ecumer régulièrement le bouillon.
Après cuisson, (3heures environ pour le jambon, vérifier en piquant avec une fourchette) passer le bouillon dans une passoire et placer dans celui-ci les œufs que l’on aura fait cuire durs, écalés, et piqués avec une fourchette, afin qu'ils s'imprègnent bien du fumet du jambon. Les laisser mijoter à feu très doux (autrefois c’était sur le coin de la cuisinière) une bonne demi-heure.

Dresser le jambon et le petit salé dans un plat et les œufs dans un autre (saladier, plat creux, terrine...) et recouvrir du bouillon qui prendra en gelée grâce à l'action des pieds de cochon. Mettre au frigo et servir le lendemain.

Pour avoir une gelée nette on peut clarifier le bouillon.
Pour clarifier, battre 2 blancs en neige, les incorporer au bouillon, et ramener celui-ci à ébullition, les blancs absorbent toutes les impuretés du liquide. Passer le bouillon dans une passoire très fine.

copyright 2010